Problèmes de moisissure dans votre vide sanitaire?

Problèmes de moisissure dans votre vide sanitaire?

Un des meilleurs moyens pour détecter un problème d’humidité au sous-sol? Votre nez! Si vous êtes en mesure de sentir une forte odeur d’humidité lorsque vous arrivez au sous-sol, c’est qu’il y a définitivement un problème!

Vide sanitaire

Il y a plusieurs problèmes de vide sanitaire, mais les principaux sont reliés à l’humidité. La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) propose un document pour effectuer un diagnostic rapide à la maison.

Conseillère à la SCHL, Wendy Polard affirme que l’un des meilleurs moyens pour détecter un problème d’humidité au sous-sol, c’est le nez ! Si vous êtes en mesure de sentir une forte odeur d’humidité lorsque vous arrivez au sous-sol, c’est qu’il y a définitivement un problème!

Pour tester le taux d’humidité au sous-sol, il suffit de se procurer un simple hygromètre que l’on peut se procurer en quincaillerie. Les experts affirment qu’un taux d’humidité de 30 à 70 % est acceptable, mais l’idéal se situe à environ 40 %. La SCHL confirme que la moisissure commence à se développer à un taux aussi bas que 60 %. Il est important de mesurer l’humidité près des fondations et non au centre du vide sanitaire. Il y a plusieurs moyens de gérer les vides sanitaires, mais un des moyens les plus efficaces est de faire circuler l’air et d’éviter d’ouvrir les fenêtres en été, car l’air extérieur est chargé d’humidité. L’ajout d’un système de ventilation déshumidificateur peut régler les problèmes d’humidité reliés aux vides sanitaires dans les sous-sols.