Problèmes de buée dans vos fenêtres ?

Problèmes de buée dans vos fenêtres ?

La condensation de l’eau dans les fenêtres est un problème courant dû aux fréquents changements de température. Les nouvelles normes d’isolation ne laissent pas respirer les maisons neuves ou rénovées et emprisonnent ainsi l’humidité à l’intérieur.

Fenêtres embuées

La condensation de l’eau dans les fenêtres est un problème courant au Québec en raison des fréquents changements de température que l’on y connaît. Les maisons neuves et les maisons rénovées ayant de nouvelles portes et fenêtres sont aussi prises avec ce problème d’eau dans les vitres, puisque les nouvelles normes d’isolation ne laissent pas respirer les maisons. L’humidité produite est ainsi emprisonnée à l’intérieur du bâtiment.

Sources d’humidité dans les maisons :

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), il y a une production constante d’humidité dans les maisons, soit de 10 à 50 litres! Pour une période de chauffage de 200 jours, si les fenêtres et les portes restent fermées, on parle d’environ 2 000 à 10 000 litres d’eau emprisonnés dans la structure et les matériaux de la maison. Pour vous donner un exemple, une simple corde de bois stockée dans le sous-sol libère en moyenne 270 L d’humidité. Un taux d’humidité trop élevé dans la maison peut causer des problèmes d’humidité qui vont à leur tour entraîner des problèmes de qualité de l’air.

Problèmes d’humidité

Il existe deux sources de problèmes d’humidité : la condensation et les fuites d’eau. Lorsque l’air chaud rempli d’humidité rencontre une surface froide, il se produit un effet de condensation. Le givre en hiver et l’eau qui s’accumulent dans les fenêtres en sont de parfaits exemples. Il se peut également que la condensation se forme dans l’entretoit et s’accumule dans la structure intérieure, comme dans les murs de la maison. Au fil du temps, lorsque le taux d’humidité de la maison est trop élevé, il est possible d’observer des dommages sur la structure de la maison, sur vos biens et même sur votre santé. La maîtrise de l’humidité dans votre maison, et ce, grâce à un système de ventilation thermodynamique efficace est le meilleur moyen de contrer les problèmes de moisissures.

Problèmes de qualité de l’air

L’air que l’on respire à la maison devrait être propre. Selon la SCHL, pour votre santé et le confort, il est primordial que l’air intérieur soit renouvelé par de l’air frais provenant de l’extérieur. Sans ce renouvellement d’air, il y aura une accumulation d’humidité et les moisissures pourraient apparaître et affecter votre santé et la structure de votre maison, puisque la qualité de l’air se sera dégradée. Les moisissures se développant à la maison vont solliciter la production des spores, d’odeurs et de toxines dommageables pour la santé. Le remplacement de l’air purifie l’intérieur de la maison par de l’air frais provenant de l’extérieur, diminuant ou éliminant ainsi les problèmes de qualité de l’air dans les maisons.

  • Peut se créer de la vapeur d’eau dans l’air en raison de l’évaporation. Cette vapeur d’eau peut également provenir des animaux domestiques et des plantes;

  • Les vides sanitaires avec un plancher en terre;

  • Un manque de ventilation occasionne un renouvellement de l’air intérieur inadéquat;
  • Une circulation d’air insuffisante dans certaines pièces.

Les solutions

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), pour réduire les problèmes liés à l’humidité dans les maisons, il est important de fournir assez de chaleur à chacune des pièces, d’isoler les murs et les plafonds, d’avoir une bonne ventilation afin de créer une circulation d’air importante qui va distribuer adéquatement la chaleur. En effet, cela constitue des mesures efficaces et importantes pour prévenir les problèmes d’humidité.